Athlétisme

Sport paralympique parmi les plus populaires, l’athlétisme fut l’un des premiers sports à être intégré au programme des Jeux Paralympiques à Rome en 1960. Il regroupe le plus grand nombre d’athlètes et d’épreuves : les courses sur piste à l’exception des courses de haies, les sauts à l’exception de la perche, les lancers à l’exception du marteau, et enfin, les courses sur route du 10 km au marathon.
CAPACITÉS DÉVELOPPÉES : FONCTION CARDIO-VASCULAIRE ET RESPIRATOIRE • COORDINATION MOTRICE ET ÉQUILIBRE DU TRONC • FORCE MUSCULAIRE ET VITESSE

 

Pratique

L’athlétisme Handisport se pratique sous 2 formes :

La pratique debout concerne tous les sportifs en capacité de courir debout (pouvant nécessiter l’usage de prothèses).

La pratique en fauteuil pour toutes les personnes qui, en raison de leur déficience physique, ne peuvent courir debout. À noter, les lancers se font à partir de chaise de lancer.

Handicap visuel : certains athlètes déficients visuels courent avec un guide.

Handicap auditif : il est interdit de porter les appareils auditifs.

Classification

À l’instar des catégories d’âge (poussins, benjamins…) ou de poids (moins de 70 Kg, lourds, etc.), les sportifs en situation de handicap sont placés dans des classes lorsqu’ils sont éligibles et qu’ils présentent le handicap minimum. La lettre « F » (Field en anglais) désigne les athlètes participant aux lancers, la lettre « T » (Track) indique ceux qui participent aux épreuves sur piste. Le premier chiffre représente la famille de handicap et le second, son degré : plus le second chiffre est petit, plus le handicap est important.T 51-54 courses en fauteuilF 51-57 lancers en fauteuilF 40-41 athlètes de petite tailleT/F 42, 43, 44 perte ou usage limité d’un membre inférieur

T/F 45, 46, T 47 perte ou usage limité d’un membre supérieur

F31 – T/F 32, 33, 34 athlètes concourant en fauteuil roulant T/F 35, 36, 37, 38 athlètes concourant debout

T/F 11 aucune vision, guide obligatoire T/F 12 vision très limitée, guide autorisé. T/F 13 vision limitée

T/F 60 sourd

 

Règlement

L’athlétisme offre une grande variété de compétitions et le plus grand nombre d’épreuves :

  • Courses sur piste : sprint (100 m, 200 m, 400 m), courses de moyennes distances (800 m, 1 500 m), course de longues distances (5 000 m, 10 000 m) et courses de relais (4 x 100 m, 4 x 400 m)
  • Courses sur route : marathon, semi-marathon, 10 Km
  • Sauts : saut en hauteur, saut en longueur et triple saut
  • Lancers : disque, poids, massue, javelot

Par rapport à l’athlétisme valide, quelques adaptations sont nécessaires pour permettre l’accès à ce sport au plus grand nombre. Elles concernent principalement :

  • les épreuves “guidées” des déficients visuels
  • les courses et les lancers en fauteuil roulant
  • le poids des engins de lancer

 

Matériel & sécurité


FAUTEUIL : 
La pratique de l’athlétisme “en fauteuil” nécessite l’acquisition d’un matériel spécifique (cadre rigide monté sur trois roues) et accessoires : casque et gants renforcés.


DEBOUT : 
La pratique “debout” pour les amputés des membres inférieurs nécessite l’utilisation de prothèses spécifiques à restitution d’énergie en matériaux composites (fibre de carbone, aramide, kevlar).

CONTACT RÉGIONAL

Antoine MAILLAN

cda13antoine@outlook.com

06 76 28 67 73